Un grand bruit, une odeur de charbon brûlé...

Bonjour.

 

Je m'appelle Michel Coste, j'étais dans ce train .Ce dont je me rappelle, (je suis né en mai 1953), c'est un grand bruit, une odeur de charbon brûlé et puis quelqu'un qui m'attrape par le bras et on me descend à l'échelle.

 

Nous descendions  de Villefort, mon frère,  ma mère, mes grands parents et moi, où nous avions passé les vacances. Nous n'avons "rien eu".

 

Pour la petite histoire, mon père descendait lui en 4 CV et suivait la voie. Il a trouvé qu'il y avait beaucoup d'ambulances et de pompiers et gendarmes qui remontaient sur Alès et tout à coup il a trouvé mon grand père au bord de la route couvert de poussière de charbon, qui lui faisait des signes.

 

Aux dires de mes parents, la fois suivante où j'ai pris le train d'Arles à Marseille, je n'ai pas lâché la main de mon père.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×