Mon père fut un voyageur de ce train.

Mon père fut un voyageur de ce train mais il ne m'a pas dit grand chose sur ce pénible accident. Il était monté à Alès pour se rendre à Nîmes. Blessé que superficiellement, il a quitté de suite le train et est retourné à Alès sans attendre les secours, à pied pour partie. Ses parents ont été horrifiés de le voir arriver ensanglanté avec des vêtements en lambeaux. Né à Alès en 1938, il est décédé en 1998, il avait donc la fougue de ses 19 ans. Il m'avait dit son emplacement dans la rame et plus précisément dans la voiture mais le souvenir s'est effacé et sa femme, ma mère, à qui il en avait dit plus n'est plus de ce monde. Son père Pierre Bonhomme fut mécanicien au dépôt d'Alès et avait fait toute sa carrière sur ces lignes, né en 1901, il était alors retraité, il est décédé en 1989. Le seul témoignage qui me reste se résume en deux journaux dont vous publier les pages.

 Jean-Noël Bonhomme.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site